26 ièmes RENCONTRES THEÂTRALES 2019

PHOTOS

DES

26 ièmes.....

tout en bas de la rubrique 


Le Père Noël distribue 300 millions de cadeaux en une nuit... Le Christ marche sur l'eau... Qu'en pensent Archimède ou Albert Einstein et plus généralement les lois de la physique ? Que savons nous ? Qui croire ? Après Éloge de la Pifométrie en 2017, Luc Chareyron revient en trublion scientifico-poétique avec cette nouvelle "conférence" tout aussi excitante !

EN OUVERTURE  DU FESTIVAL 

VENDREDI  20H30 

"LES DIEUX ET LE PERE NOEL"


de et avec Luc Chareyron




SAMEDI  15 H

  POUR MANGER A LA TABLE DES GIRAFES

COMPAGNIE LA BÊTE À CORNES





Léon et Gabriel, tous les deux morts depuis quelques temps, prennent toujours du plaisir à rendre visite à leurs vieux amis de l’EHPAD « Le Long Chemin ». Ils aiment discuter de tout et de rien, parler avec Lili, Rita et Jaco les seuls résidents qui les voient sans oublier Dialamba l’aide-soignant.

C’est avec humour et dérision que tout cela se passe, Léon et Gabriel, anciens comédiens, médiocres dira Gabriel, tiennent à monter un spectacle pour la fête de l’EHPAD… pour leurs potes.

En attendant d’hypothétiques répétitions, ils conversent, Léon dit qu’il faut vivre avec son temps, alors nous dirons qu’ils tchatchent, de la vie de ses plaisirs, de ses peines, ses accidents et ses blessures en poussant quelques fois le bouchon un peu loin, occupation préférée de Gabriel, grand pêcheur de l’éternel.

« Tu ne te souviens pas ? » est une question bien souvent posée, Gabriel dit même : « C’est curieux, c’est à l’âge ou l’on a le plus de souvenirs qu’on a bien souvent le moins de mémoire ». L’immédiat disparait comme neige au soleil… c’est évident.
Des récits de vie de leurs amis vivants, des aperçus de leur vie de mort, des restes de leur « gloire » passée… tout cela est-il vraiment réel ?

Toutes ces petites évidences, ces attentions, ces gestes tant de fois répétés, tant de fois oubliés… L’évidence de l’amitié, du regard bienveillant, confrontés à la réalité de ce temps qui passe…on sait où ça mène.

Cette épitaphe, non loin de la tombe de Léon, « Qui a ciré l’escalier ? » décrit assez bien le questionnement mais aussi la résignation de nos deux anciens acteurs.
Alors ils causent… le jour passe…
Vont-ils monter ce spectacle ?? Rien n’est sûr, c’est évident. On se prend à sourire voire à rire des misères de nos deux vieux compères et de leurs amis du « Long Chemin ».

Les choses sont-elles toujours ce qu’elles sont ?
Pour manger à la table des girafes ils faut avoir un long cou
C’est évident ?


SAMEDI   17H 30 

LA PATIENCE DES BUFFLES

La compagnie NUIT BLANCHE 


À quoi rêvons-nous ?
Depuis toujours, nous rêvions de Théâtre.
Des rêves fous, des utopies, des cieux inaccessibles…
Et puis « la nuit blanche », un beau jour, nous a réveillés.
Il nous était enfin permis de faire ce que nous voulions.
De vivre « debout » ces rêves insensés.
Et donc, qu’avons-nous fait ?
Nous avons créé des spectacles variés, puisant notre inspiration dans le répertoire certes, mais aussi dans les textes plus littéraires, dans les adaptations; traqué et « piégé » la qualité du jeu en se montrant rigoureux, en refusant la facilité même dans les créations les plus modestes; cherché sans cesse d’autres voies pour la création sans jamais se contenter de ce que suggère l’auteur; appliqué invariablement ces principes qui font la spécificité de la compagnie :
La création du personnage est le point de départ de tout travail dramatique
Le corps est le principal vecteur de notre communication
Le jeu, la mise en scène et la scénographie sont indissociables
L’amateur et le professionnel sont liés, ils se complètent, se soutiennent, … nous les voulons « ensembles » sur la scène.
Voilà donc ce à quoi nous rêvons et que nous voulons partager avec le plus grand nombre.
Jérôme Goudour,
Directeur artistique.


SAMEDI   21 H   

Porte de Montreuil

Le Théâtre Dépareillé vous présente :
Porte de Montreuil Léa FAZER (Création octobre 2010)
Tréteau d’or et Prix du public au festival de théâtre amateur de la Mayenne 2011
Finaliste régional à « Festhéa », Pays de Loire 2011
Arlequin d’or au festival international de théâtre amateur francophone de Cholet 2012
Mention spéciale d'interprétation au festival de CAHORS 2014
Clôture du 30 éme festival national Festhéa à Saint Cyr sur Loire 2014
Ouverture du festival "finales régionales" Normandie avril 2015
Prix de la Meilleure pièce au festival international à FRIBOURG (SUISSE) 2015
Prix du Jury aux Poquelinades 2016

Porte de Montreuil a été jouée dans de nombreux festivals dont Théatra à Saint - Louis dans le Haut -Rhin, Festhéa à Cahors, FRISCENE à FRIBOURG en SUISSE ou encore les Escholiers à ANNECY. Elle est également produite pour de nombreuses associations et collectivités.

L’auteur : Léa FAZER, réalisatrice, scénariste suisse, auteur née à Genève en 1965. Elle connait la France puisqu’elle y a suivi des études d’art dramatique et de cinéma. Outre « Porte de Montreuil » (2010), elle a écrit 4 pièces pour le théâtre. En 2010, elle signe le scénario de « Ensemble c’est trop » avec Nathalie Baye et Pierre Arditi.En 2013 elle réalise Cookie une comédie dramatique française et en 2014 prépare la sortie de Maestro.

La distribution et l’équipe technique :

Mise en scène :
AVIGNON Anne

DIMANCHE  1 4H


ON PURGE  BEBE 


Une comédie modernisée, dynamisée et musicalisée par une jeune troupe audacieuse ! La purge de bébé n'a jamais demeuré aussi plaisante...

Bastien Follavoine, un fabricant de porcelaine de renom, attend avec impatience Mr Chouilloux, un chargé d'État, pour conclure d'une grosse affaire essentielle à ses yeux...
Mais sa femme, Julie, n'est pas habillée ; leur fils, Toto, est malade ; et la femme de chambre, Rose, ne fait rien pour arranger les préparatifs de ce déjeuner d'affaires tant désiré...
Après maintes disputes conjugales et de nombreux renversements de situations absurdes, Mr Chouilloux arrive et rien ne se passe comme prévu: du haut de ses 7 ans, Toto monopolise le centre de l'attention! Julie, Toto et Rose n'en font respectivement qu'à leur tête et transforment ce rendez-vous crucial en un véritable cauchemar pour Bastien Follavoine.

Cette comédie écrite initialement en 1907 par un des pionniers du vaudeville a été totalement revisitée avec un musicien sur scène: il en résulte la création d'un spectacle théâtral et musical moderne, drôle, rythmé et divertissant.
Également représentative de notre époque, cette pièce se veut réaliste, décadente et comique par l'absurdité de ses dialogues et la diversité de ses personnages.

Lumières: Tom Courboulex
Costumes: NKH Painting.


Auteur : Georges Feydeau
Artistes : Julien Nacache, Lila Nobar, Lola Letarouilly, Paul Brouet, Louis-Aubry Longeray, Guillaume Zanier
Metteur en scène : Louis-Aubry Longeray, Julien Nacache

DIMANCHE  16H 


BE FIOUL


par L'agonie du palmier


" On a regardé beaucoup trop de films américains, de reportages sur la route 66. On a fait marcher nos personnages sous un soleil de plomb sur des kilomètres de bords de routes. Ils ont fait du stop, sont allés et revenus , se sont mis à errer. Comme des super héros, on leur a confié des missions : changer un pneu en talons aiguilles, remplir un bidon d’essence sans se salir, se suicider sans jamais y arriver, pour l’amour du risque. Comme de magnifiques loosers, ils ont échoué au profit de la rencontre avec les autres personnages.

Quand on y arrive pas seul, à quoi l’autre peut il encore nous être utile ? "





programme


LES PHOTOS !!!!!!!!!!!!!!!!!

Copyright @ All Rights Reserved